Divine Lumière

Divine lumière,

tu prends naissance dans le soleil central. L’étoile qui réchauffe notre peau et celle de la terre n’offre même pas une lueur de rivalité. Cependant, il est vrai que la rivalité n’existe que dans la dualité alors tous les soleils ont leur gloire sans comparaison aucune. Il y a dans TOUS les coeurs un petit replis, une alcôve qui abrite dans toute sa petitesse une immensitude digne de toutes les galaxies et de tous les Univers ensembles réunis.

Tes rayons irradient les êtres, leurs peaux et ils se réverbèrent dans les maux et les lassitudes pour leur rendre vérité. Dans une multitudes de vibrations le blanc se révèle aussi être le violet vibrant de pardon ou encore un vert émeraude qui ensemence la perfection divine, . Un petit jaune très doux de sagesse tourne silencieusement avec le bleu fort de volonté, Ôh masculin divin, tous deux baignés du rose, pouvoir infini de l’amour. Il n’y a pas de ténèbres assez forts pour taire à jamais le féminin sacré qui se love dans l’orangé. Depuis les vies des vies, depuis les pas des pas, il y a le berceau nourricier et abondant qui de son corps et de son centre se relie au rouge vif du feu. Le feu d’énergie de vie qui chuchote: « tu es toujours en sécurité en mon sein »
La lumière blanche m’appelle de ses couleurs et de toutes ses tonalités éternelles et enivrantes.

Valérie🌷

Crédit photo Valérie Moreau, le long d’une route en Nouvelle-Zélande
Écrit le 10 mars 2019
Dans la rubrique plume spirituelle

Partagez