Floraison intérieure par la flamme violette
 
Au nom de l'Alpha et l'Oméga dans le coeur du Grand Soleil Central, au nom de ma Présence JE SUIS, Au nom de mon Moi Supérieur sacré, au nom du bien-aimé maître Saint-Germain, au nom du seigneur Zadkiel, au nom de Sainte-Améthyste, et de la mère de la vie élémentale: feu, air, eau et terre. J’invoque la flamme violette de transmutation afin qu'elle irradie à partir de ma triple flamme, du centre de feu blanc de ma présence JE SUIS.
 
JE SUIS remplie de la Flamme violette maintenant
Mon âme et tous mes corps sont qualifiés par la flamme violette maintenant
JE SUIS unie à la flamme violette maintenant
JE SUIS libéré de mes faux désirs maintenant
JE SUIS libre des asservissements archaïques maintenant
Par la flamme violette je vois la vérité libératrice en moi maintenant
À moi, comme à tous, je pardonne et redonne la liberté sur la terre maintenant
Ô Flamme violette, rempli mon coeur de compassion et mon esprit de la clarté divine maintenant
qu’en moi la guérison soit maintenant.
Dans la flamme violette, maintenant et pour toujours
je m’élève
maintenant et pour toujours
mon coeur chante pour tous les coeurs
maintenant et pour toujours
JE SUIS le soleil rayonnant
maintenant et pour toujours
JE SUIS aimant et éternel
 
Consciemment, dans la confiance totale et absolue, je considère et ancre cela comme manifeste et accompli maintenant (Répéter cette phrase trois fois). Soutenu infiniment par la toute puissance cosmique et ma Présence bien-aimé JE SUIS. Que le sacré des sacrés règne maintenant dans la lumière jusqu'à ce que tous soient pleinement réalisés sur la terre comme au ciel.
Écrit par Valérie Moreau
Pour en savoir plus sur la flamme violette, les décrets et le processus de transmutation intérieure visitez Temple d'Améthyste
En vous remerciant à l'avance de votre intégrité divine, de citer la source si vous partagez ce décret.

Nous voilà maintenant dans cette nouvelle ère du Verseau et dans une action qui est devenue fondamentale pour l’humanité c’est-à-dire réunir notre essence féminine et masculine au cœur de nos cellules. Vivre ce parcours sacré du féminin et du masculin en soi et créer cette alliance cellulaire dans notre corps est devenu, à mon sens, indispensable aux retrouvailles de la paix en soi ainsi qu’à l’extérieur de soi. Sur ce plan terrestre, ces essences ont à se guérir pour se réunir chez les êtres humains dans cette alliance cellulaire qui est en harmonie sur tous les autres plans de conscience.

Mais quel est donc cette action de réunir le féminin et le masculin au cœur de nos cellules ? Qu’est-ce donc que l’essence féminine et masculine ? Je vous partagerai dans cet article l’importance de découvrir nos essences féminine et masculine pour ainsi créer en nous notre alliance cellulaire. L’importance aussi de découvrir notre couple intérieur, notre féminin et notre masculin intérieur pour mieux vivre en relation avec soi-même ainsi qu’avec les autres. C’est à partir de mon parcours personnel que j’ai appris et continue d’apprendre toute l’importance de vivre cette relation quotidiennement avec mon couple intérieur au cœur de mes cellules.

Nous sommes tous porteurs et porteuses d’une dimension féminine et masculine en nous, hommes et femmes. Nous pouvons tous être féminin ET être masculin au lieu d’être féminin OU masculin. Nous pouvons tous danser dans ses deux essences très différentes, voire opposées, mais très complémentaires. Nous pouvons équilibrer en nous le principe féminin et le principe masculin afin de cesser de se battre intérieurement en soi ou avec les autres.

Être féminin, c’est être plus réceptif, plus intuitif, plus émotif, plus dans l’être, plus doux, plus lent, plus ordonné, plus près de son monde intérieur, de ses émotions, de son corps,.., enfin, tout ce qui correspond à l’énergie yin.

Être masculin, c’est être plus actif, plus dans le mouvement, plus dans le faire, plus rationnel, plus dur, plus rapide, plus dans le monde extérieur, plus dans le mental,..., enfin, tout ce qui correspond à l’énergie plus yang.

Fondamentalement nous sommes tous « yin et yang », malgré que les hommes et les femmes aient un sexe différent. L’énergie féminine et l’énergie masculine circulent en nous. Certains individus vivent « séparés » d’une de leur essence et j’oserais même écrire « divorcés » de leur féminité ou de leur masculinité que l’on soit homme ou femme. Ainsi, ils se retrouvent handicapés d’une essence éprouvant alors une difficulté à exprimer cette autre dimension.

À ce moment-là, il y aura un déséquilibre dans les essences à l’intérieur de soi. La moitié de soi-même ne s’exprimera pas et le corps révèlera ce déséquilibre par différents symptômes physiques, émotionnelles ou énergétiques. Un côté du corps sera même plus tendu que l’autre.

Nous savons maintenant, que l’hémisphère droit du cerveau gère le côté gauche du corps et est associé davantage à la créativité, l’imagination, les visions, les intuitions favorisées par l’essence féminine en soi. Il stimule les neurones associées à la compassion, l’amour, la douceur, la créativité, etc. Alors, que l’hémisphère gauche du cerveau gère le côté droit du corps et est associé à la logique, au langage et à la pensée analytique favorisés par l’essence masculine en soi. Nous avons tous ces deux hémisphères du cerveau. Et vous lequel avez-vous le plus développé au cours de votre vie, celui correspondant à votre dimension féminine ou masculine ?

Nous sommes « formés » et encouragés à être plus masculins pour évoluer selon les valeurs sociales de notre époque. Heureusement, les valeurs féminines reprennent de plus en plus leur place, mais elles ont déjà été plus reconnues et valorisées à d’autres moments dans l’histoire. Au 21e siècle, il devient important de reconnaître que nous portons les deux essences et de vérifier qu’est-ce qui fait qu’une polarité ne soit pas exprimée ? Y a-t-il des croyances sociales limitatives qui vous empêchent d’exprimer une essence ? Comme par exemple vous pourriez avoir ces croyances :

Une femme ne vit pas sa féminité, car elle croit qu’elle ne sera pas reconnue et qu’il vaut mieux être masculine pour fonctionner dans la société. Une femme n’exprime pas ses émotions au travail, car elle croit que qu’elle sera jugée faible ou incompétente. Un homme ne vit pas sa féminité, car il croit qu’il sera jugé « homme rose ». Un homme ne pleurera pas, puisqu’il aura peur d’être jugé comme « faible ».

Toutes ces croyances sont considérées comme des vérités pour les gens qui les ont, alors que ce n’est pas le cas. Ce sont des pensées chargées d’émotions difficiles et ces croyances proviennent de mauvaises expériences, de généralisations, de déductions ou sont tout simplement des croyances parentales ou sociales qu’on nous a inculquées.

Je vous décris quelques exemples ci-dessous qui nous permettent de constater qu’il existe encore aujourd’hui une réelle « guerre des sexes » ou des essences :

Le masculin juge ce qui est féminin                   Le féminin juge ce qui est masculin

La force juge la sensibilité                                    La sensibilité juge la force

La vitesse juge la lenteur                                      La lenteur juge la vitesse

Le rationnel juge l’émotionnel                            L’émotionnel juge le rationnel

La dureté juge la douceur                                     La douceur juge la dureté

Je souhaite profondément qu’un jour, sur cette terre, ce jugement dans les essences puisse prendre fin ! Se libérer de nos cuirasses, de nos protections, de nos jugements sur l’essence féminine ou masculine nous permettra de rencontrer ces deux mondes très différents en nous, mais surtout complémentaires.

Je suis consciente qu’il est facile de juger ce qui est différent de nous puisque, très souvent, il nous fait peur ou nous l’envions. Pourtant, nous portons tous ces deux essences et nous pouvons choisir de les développer, de créer cette alliance cellulaire entre elles en nous et danser dans nos essences comme dans ce mouvement de lemniscate. Choisir de se réunir dans nos essences au lieu de se battre et de les laisser se juger entre elles.

On peut être drôle et être sérieux ; on peut aller vite à certains moments de la journée et être lent à d’autres ; savoir quand utiliser son intuition et sa raison ; quand être rapide et être lent ; quand être doux et être dur. Ainsi, nous vivons l’harmonie en nous dans nos essences. Le mal-être ou le déséquilibre survient quand on est toujours sérieux, toujours drôle, toujours vite, toujours lent ou toujours actif.

Prenez un moment pour contempler à l’intérieur de vous s’il existe ces jugements dans vos essences féminine et masculine en vous ? Prenez aussi ce moment pour contempler votre couple extérieur qui symbolise souvent ce qui se passe à l’intérieur de vous-même dans votre propre union ou « désunion » de vos essences féminine et masculine.

Je ressens profondément que nous sommes tous invités à vivre cette alliance dans nos essences dans l’amour et la reconnaissance de chacun :

  • Mettre son essence masculine au service de son essence féminine
  • Mettre son « action » au service de son « être »
  • Mettre sa raison au service de son intuition
  • Mettre sa personnalité au service de son âme

Être en relation et en harmonie dans nos essences féminine et masculine est une nouvelle voie d’évolution intérieure et peut-être avez-vous déjà remarqué toutes ces nouvelles âmes qui arrivent sur terre depuis un certain nombre d’années et qui vivent l’androgynie, cette harmonie dans leurs essences, tout à fait naturellement !

Mon expérience personnel et professionnel au cours des quinze dernières années m’a démontré à quel point lorsque les êtres transforment et réunissent leurs essences dans l’accueil des différences, dans le respect, dans la bienveillance, dans la reconnaissance et l’amour entre ces 2 essences en eux, la « magie s’opère » et ainsi amènent une transformation dans la relation extérieure avec les femmes et les hommes.

Avec cœur,

Nathalie Picard

   

"Mère Marie", est venue à la fin de la méditation-voyage "Le réconfort du coeur" nous transmettre ce message d'amour. "Mère Marie," énergie universelle de la mère aimante, transmet les vibrations du divin féminin. Elle fait partie des maîtres et déesses à être venus apposer leurs mains sur la sphère de vie dans laquelle vous avez baigné. Nous voyons cette transmission comme un complément enrichissant pour ceux et celles qui auront vécu cette méditation. En ce sens, nous vous recommandons de la vivre avant pour bien assimiler le contexte du message de "Mère Marie". À noter que la syntaxe peut parfois sembler inadéquate dans le message,  nous l'avons simplement transcrit tel que reçu.

"Cet enfant nouveau est en vous, vous serez donc un adulte nouveau qui verra dès lors dans chaque situation, dans chaque évènement, dans chaque relation, dans chaque idée une nouvelle version, une nouvelle compréhension toute différente de celle que vous en aviez avant. En vous transformant ainsi, au coeur de votre être, vous transformez ainsi votre perception et votre vécu face à chacune des situations provenant de l’extérieur de vous. Vous ne vous en faites plus, car vous savez maintenant que chaque petite parcelle de tout ce qui entoure votre vie, qui constitue votre vie, vous enrichit. Vous êtes maintenant de plus en plus capable de vivre cela en toute quiétude, dans une paix du centre de votre coeur, avec un lâcher prise qui s’assoit sur la confiance que vous avez bâtit entre le père et la mère qui est en fait ce pilier au centre de vous.

Avant de quitter nous vous invitons à joindre les deux mains en prière sur votre coeur. Nous vous invitons à remercier. Non point nous remercier, mais à remercier l’être que vous êtes. À remercier tout ce qui vous constitue, vos ombres, vos petits travers, vos peines, vos hontes, vos culpabilités, remerciez les toutes…vos plus sombres colères, remerciez les toutes, remerciez les toutes, car c'est précisément tout cela qui fait que vous êtes ici aujourd’hui, qui fait que vous désirez regarder maintenant dans la lumière, regarder maintenant dans la richesse qu’elle contient, regarder maintenant à partir d’un angle différent, et cet angle différent est précisément le réconfort, l'amour et la douceur. De prendre soin, de prendre soin de toutes ces petites ombres qui vous semblent immenses et si grandes. Gardez l’espérance et la foi, fortifiez vous et vous verrez peu à peu, elles se transformeront par petits pas, par petits gestes. Alors, détendez vous et remerciez. Remerciez l’être divin que vous êtes, l’être parfait que vous êtes, l’être d’une beauté que vous êtes. L’être bon, la bonté que vous avez dans votre coeur, remerciez vous. Remerciez vous pour toute la générosité et la compassion dont vous pouvez faire preuve. Regardez ces vertus que vous portez en vous et remerciez-vous, remerciez-vous.

Et c’est ainsi, en vous honorant, en vous remerciant que vous retournez cela au père et à la mère, que vous retournez cela au coeur cosmique et au coeur tellurique.

Ainsi, la boucle peut continuer de tourner et cela se nourrit, se nourrit dans un effet infini. C’est une boucle infinie. Le cercle est une boucle infinie, voilà pourquoi dans le symbole de l’infini ce sont deux cercles bout à bout et ce courant de vie qui se transfert dans une partie et dans une autre. Alors vous avez le choix d’aller dans une partie ou dans l’autre mais sachez qu’elles sont indissociables. Vous allez forcément aller dans l’ombre et revenir dans la lumière quand le temps sera venu pour vous. C’est un mouvement, c’est un mouvement de vie sans fin.

Aum-Aum-Aum

Nous déposons un baiser sur votre front et nous quittons."